Crowd Choice, Crowd Play, State Share : on vous explique tout !

Dans l’univers Stadia, et plus généralement dans l’univers du streaming de jeux vidéo, il existe tout un jargon souvent méconnu, surtout du grand public. Crowd Choice, Crowd Play, State Share… tels sont les mots barbares qu’on peut entendre souvent et qui font faire partie intégrante du vocabulaire Stadia à partir de maintenant. Mais concrètement, que se cache t-il derrière ces fonctionnalités sociales liées à YouTube, la plateforme de vidéos de Google ?

Crowd Choice, le peuple a parlé

Derrière cette appellation se cache un système de vote qui permet au public d’un YouTuber d’interagir sur le jeu. Ce public qui était jusqu’alors constitué de simples spectateurs devient beaucoup plus actif et peut littéralement décider de tout. Où aller, quelle personnage ou arme choisir, les questions et possibilités sont sans limites et c’est aux développeurs de chaque jeu de décider la quantité et le type d’interactions qu’ils souhaitent implémenter.

Crowd Choice sera proposé officiellement pour la toute première fois dans le jeu Dead by Daylight, qui sera disponible gratuitement le 1er octobre dans le catalogue Stadia Pro. Il sera également utilisé par Baldur’s Gate 3 dont l’accès anticipé démarre à partir du 6 octobre ! Dans le premier cas, les spectateurs peuvent décider du rôle de leur YouTuber préféré ou des actions qu’il doit accomplir dans ses parties tandis que pour l’aventure proposée par Larian Studios, ce sera littéralement tous les choix proposés par le jeu qui pourront être soumis au vote. Vous connaissiez la série de livres Livre Dont Vous Êtes Le Héros ? Et bien cela en est une incarnation vidéoludique et moderne parfaite !

Crowd Play, le multi-joueurs participatif

Si vous suivez souvent des Youtubers, il vous est peut-être déjà arrivé de vouloir jouer avec eux. Dans la plupart des cas, c’est compliqué et c’est en fonction de chaque jeu que streamers et spectateurs s’ajoutent en amis et se retrouvent alors pour jouer. Une façon de faire assez laborieuse qui prend fin sur Stadia avec la fonctionnalité Crowd Play.

Lorsqu’un streamer active cette fonctionnalité, tous les spectateurs présents peuvent cliquer sur un bouton qui apparaît sous le tchat afin de rejoindre une file d’attente. Le YouTuber peut utiliser alors cette file d’attente pour constituer son groupe ou paramétrer ses parties en fonction du jeu. Il peut à tout moment changer les personnes présentes en jeu en piochant dans cette file d’attente. C’est donc un excellent moyen de faire participer sa communauté ! Bien sûr, cliquer sur le bouton signifie avoir le jeu en question dans son catalogue. Si tel n’est pas le cas, vous vous retrouverez sur la page du jeu dans la boutique Stadia. Et lorsque c’est à votre tour de jouer, le stream se met en pause, un nouvel onglet s’ouvre sur Stadia et vous vous retrouvez directement dans le jeu !

State Share, Stadia dans tous ses états

Crowd Play et Crowd Choice sont des fonctionnalités qui sont dédiées à la plateforme de vidéos de Google mais il existe aussi une autre fonctionnalité méconnue qui n’a encore montrée que trop peu l’étendue de ses possibilités, c’est ce qu’on appelle le State Share. Il faut savoir qu’un jeu vidéo, au delà du moteur qui le fait tourner, c’est surtout un ensemble de données : les données de personnages, les données du monde dans lequel vous êtes, vos données de sauvegarde, etc. Toutes ces données sont utilisées par le moteur du jeu pour afficher ce dernier dans un certain état. Et bien le State Share, c’est de pouvoir partager cet état, ces données, aux autres joueurs.

Par exemple, imaginez un jeu dont le monde est généré aléatoirement et vous êtes en train de regarder un YouTuber qui joue à ce jeu. Il peut partager un lien pour vous permettre de lancer le jeu à votre tour et de vous retrouver dans le même monde que lui au pixel près. Autre exemple : vous regardez une publicité et celle-ci montre un lien vous permettant de lancer le jeu et d’obtenir temporairement un objet unique. Ce n’est pas tout, le State Share peut permettre aussi de partager sa sauvegarde avec un de ses amis ou encore de partager un niveau que vous êtes en train de créer dans un jeu qui disposerait d’un éditeur de niveaux ! C’est à chaque développeur d’utiliser la fonctionnalité comme bon leur semble.

Cross Play & Cross Save, parce-qu’il y a d’autres mondes autour de Stadia

On termine ce petit lexique du joueur Stadien avec des termes que vous connaissez probablement parce-qu’ils sont plus communs et circulent dans le dictionnaire de tous les joueurs depuis un petit moment. Un jeu est dit Cross Play lorsqu’il est possible pour les joueurs de jouer et d’interagir avec d’autres joueurs en provenance d’autres supports. Par exemple, The Elder Scrolls Online vous permet de voir et former des groupes avec les joueurs PC et Mac.

Le Cross Save, quant à lui, permet de pouvoir jouer à un jeu sur différentes plateformes. L’exemple parfait est Destiny 2, l’un des premiers jeux à être sorti sur Stadia. Son développeur, Bungie, permet en effet de créer un compte sur leur site et de le lier aux différentes plateformes. Toute votre progression est ainsi synchronisée peu importe le support sur lequel vous jouez ! Par exemple vous pouvez jouer à la maison sur votre PC ou votre consoles puis continuez votre partie à l’extérieur quand vous êtes en déplacement grâce à Stadia.

Ce contenu est cool ? Partage-le !