Read Dead Redemption 2 : Vivre au Far-West, un rêve devenu réalité ?

Si vous entendez parler du chef d’œuvre mondialement connu « Il était une fois dans l’ouest » ou du légendaire « Lucky Luke » pour les plus jeunes, vous entendez quelque chose ? Comme un appel lointain. Un appel vers l’ouest. Un appel vers l’aventure. A pied ou à cheval, en charrette ou en canoë, vivez cette expérience unique à travers Red Dead Redemption 2, développé et édité par Rockstar Games, le studio derrière les fameux GTA. RDR2 est LE jeu qui a marqué la fin d’année 2018 et il est arrivé sur Stadia dès le lancement du service en novembre 2019.

Conditions du test : Toutes les images illustrant le test du jeu viennent directement de captures d'écran Stadia, 
pour un jeu en 1080p, joué sur ChromeCast Ultra, PC et mobile, avec une connexion d’environ 50 Mbps.

Un jeu de toute beauté, un régal pour les yeux.

Dès le lancement du jeu, le réalisme vous prend à la gorge. Les traits sont précis, fins et très réalistes. Le plus impressionnant est le jeu de lumière associé aux magnifiques paysages. Rockstar a vraiment montré qu’ils maîtrisent cet univers. Le jeu arrive à vous faire voyager même à travers le désert, avec ses vautours et renards, les fermiers dans leurs champs de maïs, franchement chapeau, l’immersion est réussie !

La beauté du jeu : les lacs d’eau chaudes, accompagnés de leurs geysers.

Le cycle météorologique est plutôt rapide, comptez en moyenne 20 minutes de jeu pour que la nuit tombe. Un gros nuage noir qui vient vers vous, un coup de tonnerre et hop ! Une pluie s’abat quelques minutes plus tard. Le cycle jour / nuit n’est pas immuable, Rockstar nous le fait comprendre. Même si la nuit il est plus difficile de se repérer, vous avez à votre disposition une lanterne. Ou bien si vous n’aimez pas le noir, allez en ville boire un coup au saloon !

La qualité du détail… allant jusqu’aux pas dans la neige !

Le gameplay se veut réaliste… est-il trop lourd ?

En toute objectivité, oubliez le clavier pour ce jeu. C’est plus agréable manette en main et même si la visée automatique n’est pas très fairplay, elle est activée par défaut : un vrai plaisir pour les joueurs casuals ! Le jeu est comme son grand frère GTA : il y a une roue d’objets et d’armes qui fait très bien le travail. On a vite accès à nos armes, du moins si vous n’en possédez pas beaucoup. A noter que vous ne pouvez prendre que trois armes maximums avec vous, le reste étant stocké sur votre cheval. Il y a de nombreuses interactions possibles que ce soit avec les habitants ou les autres joueurs lors de parties en ligne comme ci-dessous. Un excellent point !

Le gameplay, d’un réalisme surprenant ! On peut boire son café entre amis !!

En jeu, il est possible de jouer en vue FPS (vue première personne) ou vue TPS (troisième personne). La vue FPS est particulièrement bien réussie, très immersive. Mais la vue TPS aura tendance à être la plus agréable jouer et qu’elle apporte la vue arrière, chose utile en combat sur diligence par exemple.

Arrivée au manoir de Bolder Glade, prêt à en découdre !

L’économie du jeu se base sur les dollars ($) et les précieux lingots d’or. Il est plutôt facile d’obtenir de la monnaie en faisant les missions, les quêtes ou en aidant les habitants. Par contre, les lingots d’or demandent un investissement sur du long terme… ou la carte bancaire…

12 lingots d’or seulement, c’est dur d’être pionnier !

Dernier point concernant le gameplay : certains risquent de ne pas aimer l’exigence imposée par le jeu en terme de prise en main et d’investissement demandé. Cependant, il est important de préciser que c’est un monde ouvert : vous faîtes ce que voulez. La lenteur du jeu est volontaire afin de renforcer davantage l’immersion.

Découverte des métiers d’antan via un « Roleplay »

Autre possibilité du jeu : pouvoir découvrir la vie d’une femme ou d’un homme de l’Ouest. C’est sans doute ce qui nourrit le jeu : à travers les métiers proposés, vous pouvez voir comment était la vie à l’époque. Certes, ce n’est pas un jeu historique mais je trouve que tous les métiers sont bien choisis.

On peut incarner ainsi un chasseur de prime dont le but est de traquer les criminels et de les ramener en vie (ou non). Un métier très fun à plusieurs surtout lorsqu’on poursuit une prime légendaire, d’autant plus qu’il y a de grosses récompenses à la clé. Sinon, peut-être aimerez-vous devenir marchand et démarrer une carrière commerciale où vous devez développer votre entreprise de fabrication de matériaux et vous approvisionner en chassant et récoltant les ressources et faire des livraisons. Une carrière assez difficile en solo car les attaques de bandits peuvent être nombreuses.

Vous préfèrerez alors peut-être la vie de collectionneur et explorer le monde à la recherche de trésors. Vous vous constituerez votre propre collection ou les vendre à bon prix. C’est un métier qui s’exerce sur le long terme et qui vaut le coup si vous êtes patient. Si vous ne l’êtes pas, optez plutôt pour la vie de distillateur clandestin et montez votre empire de l’alcool. Vous produirez vos boissons et les vendrez au plus offrant. Comme pour le marchand, ce choix de vie est assez dangereux. Enfin, si vous aimez la tranquillité, peut-être qu’il n’y a rien de mieux pour vous que le métier de naturaliste, une passion pour les animaux et la chasse. Un très beau métier dont l’objectif est de répertorier tous les animaux existants, sachant que de nouveaux sont ajoutés chaque semaine.

Une chasse à la prime, qui tourne au massacre d’un fort militaire… Avec un molotov bien sûr !
Un tank à l’ancienne… Ils nous ont mis bien cher quand même !

Mode Histoire

Dans ce mode inédit, nous suivons Arthur Morgan, bras droit de Dutch, le chef d’une bande. Dès le début, nous sommes plongés dans le froid de l’hiver américain comme à la fin du XIXème siècle. La narration est très bien amenée et on est vite dan l’action alors que la bande doit se confronter aux O’Driscoll, un petit groupe de mercenaires.

Une attaque de train dès le début, ça commence bien !

Les missions du mode Histoire sont intéressantes, elles nous font traverser et découvrir toute la carte du jeu. La durée de vie est conséquente et dépasse la cinquantaine d’heures. Vous en aurez pour longtemps avant de finir l’intrigue principale. Evidemment, il y a des quêtes annexes à faire en parallèle. C’est dommage mais vous devrez finir des missions spécifiques avant de récupérer les outils pour les missions annexes, comme la canne à pêche par exemple.

Une petite balade improvisée, une belle bobine de Tesla découverte !

Mode En Ligne

Le mode En Ligne permet de jouer dans des sessions de 23 joueurs sur toute la map de RDR2. Du West Elizabeth en passant par les marais, des montagnes jusqu’aux rivières, ce mode propose de nombreuses activités.

Vous pourrez, comme en mode Histoire, pêcher, nager, sortir en canoë, chasser, cartographier votre environnement, prélever des échantillons d’animaux, partir à la chasse aux trésors et bien sûr attaquer et piller les habitants ainsi que les autres joueurs.

Et, particularité du mode En Ligne, vous pourrez participer à plusieurs missions. Par exemple, une course à cheval dont le but est d’amener un cheval à une destination sans qu’il se fasse voler par d’autres joueurs. Un objectif qui peut être très simple ou au contraire très ardu si vous tombez en matchmaking contre des gros joueurs.

Une course au cheval rondement menée !

Venons au point noir du mode Online : le manque de joueurs. Malgré les nombreuses activités proposées, les sessions avoisinent les 15-16 joueurs en moyenne et il est assez rare d’en croiser. Certes, depuis la dernière MàJ du jeu en juillet 2020, le nombre de joueurs a augmenté mais ça reste insuffisant. Néanmoins, on peut espérer une augmentation du nombre de joueurs par session voire du Cross-Play entre PS4/XBOX/PC et Stadia d’ici l’arrivée du jeu sur les consoles nouvelle génération.

Une petite mission… Sans joueur adverse pour nous arrêter. Dommage !

Heureusement, il est toujours possible de jouer avec vos amis ! Vous pourrez faire toutes les activités proposées ensemble sans restrictions. Sans doute encore plus fun !

Rien ne vaut un bon feu pour se reposer !

Que vous cherchiez une expérience unique à vivre ou bien juste vous amuser au Far-West, Red Dead Redemption 2 est LE jeu qu’il vous faut. L’immersion est maîtrisée à la perfection à travers les décors, la narration, les activités, les métiers et les missions principales. Le jeu reste toutefois assez exigeant : comptez sur beaucoup d’investissement de votre part pour débloquer toutes les armes et avoir les métiers au maximum. Que ce soit pour vivre un récit intense avec Arthur Morgan ou vous concentrer sur le fun et le côté role play du mode En Ligne, vous faîtes ce que vous voulez, sans contraintes. Vivez la vie que vous voulez !

La bande des Red Hunters, membres de Stadia Fr, recrute !

Ce contenu est cool ? Partage-le !